Déjeuner et un spectacle

Aujourd’hui nous avons très bien déjeuné dans un restaurant à Le Fret, l’Hostellerie de la Mer. Il était sur notre liste de choses à faire depuis quelques semaines – nous avons essayé d’y fêter l’anniversaire de J, mais il était complet. Alors, pour commencer, parce que J aime ces choses, nous parlerons du déjeuner…

J a commencé avec du saumon fumé et des blinis au sarrasin et M a pris la soupe de poissons. Si vous pensez que « soupe de poissons » ne semble pas grand chose, repensez-y. Elle était délicieuse toute seule, mais quand on ajoutait du pain grillé à la rouille et du fromage – wow ! Le saumon fumé fait maison de J était excellent, mais ce n’était pas à l’égal de la soupe…

Avec les plats, le cours s’est inversé. J a mangé la « blanquette de lotte et saucisse de Molène aux algues et cocos de Paimpol » ; c’était superbe. Le « duo de cochon du pays de l’Aulne confit aux oignons et sa poitrine au cidre de Fouesnant, far de blé noir, gratin dauphinois » que M a eu était bon, mais pas au même niveau que la soupe.

Les desserts étaient un opéra café caramel, croustillant à la fleur de sel, et sa glace café Baileys pour J et la saveur bretonne pour M – pommes confites, tuile de blé noir, crème légère caramel, et sa glace au blé noir. Suivi par deux cafés. Mouais…

Peut-être que vous pensez que c’était un spectacle en lui-même – et vous avez raison. Mais il y avait un autre dehors sous la pluie…

Quand nous sommes arrivés, nous avons trouvé le parking juste à côté du port, sans aucune glissière. Ça a dérangé M un peu, et il a soigneusement trouvé une espace loin du bord.

En marchant vers le restaurant, nous avons trouvé que quelqu’un n’était pas aussi prudent :

Houlà!!

Nous supposons, parce que la voiture était complètement fermée, qu’il n’y avait personne dedans quand elle est tombé. Notre serveur nous a dit que ça s’est passé ce matin.

Pendant que nous mangions nos desserts, une dépanneuse avec une longue grue est venue et a soulevé la voiture. (À ce moment-là, la marée montait et la voiture devait être partiellement immergée.)

De l’arrière, on ne saurait jamais qu’elle venait de subir une telle épreuve. Le pare-brise dit une histoire différente, par contre.

Nous avons tellement apprécié le repas que nous y retournons vendredi pour célébrer notre dernier repas en Bretagne. Et nous allons encore stationner le plus loin possible du bord, avec le frein à main engagé et la voiture en prise !

Publié en anglais le 30 octobre 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s